Qu’est ce que le Halal ?

 Ce terme désigne ce qui est permis, licite, autorisé pour tous les musulmans  Le mot helal vient de l’arabe ,

Son antonyme est Harâm, ce qui est péché donc interdit pour tous les musulmans
« Ô les croyants ! Mangez des (nourritures) licites que Nous vous avons attribuées.
Et remerciez Allah, si c’est lui que vous adorez » (verset du coran 2 :172 )
Dans de nombreux versets du coran il est prescrit aux musulmans de manger des choses licite.

Un peu d’histoire….
« Nous lui avons alors annoncé une bonne nouvelle :
La naissance d’un garçon, doux de caractère.
Lorsqu’il fut en âge d’accompagner son père, celui-ci dit :
« Ô mon fils ! Je me suis vu moi-même en songe et je t’immolais ; qu’en penses-tu ? »
Il dit
« Ô mon père ! fais ce qui t’est ordonné. Tu me trouveras patient si Dieu le veut ! »
Après que tous deux furent soumis, Et qu’Abraham eut jeté son fils, le front à terre, Nous lui criâmes :
« Ô Abraham ! Tu as cru en cette vision et tu l’as réalisée c’est ainsi que nous récompensons ceux qui font le bien :
Voila l’épreuve concluante. »
Nous avons racheté son fils par un sacrifice solennel.
Nous avons perpétué son souvenir dans la postérité
« Paix sur Abraham ! »
Coran 37.101-109
Dieu demanda à Abraham de sacrifier son fils afin de le mettre à l’épreuve et lui prouver sa loyauté,sa foi et sa confiance totale en dieu.
Dieu dans son immense bonté et au vue de la tristesse d’Abraham lui permis de changer son fil avec un animal.
C’est ce sacrifice que nous fêtons lors de l’Aïd-el-Kebir
Le sacrifice d’Abraham est reconnu dans les 3 religions monothéistes.
Les chrétiens le célèbrent lors de la fêtes de Pâques, les judaïques lors de la fête de Pessah (Pâques juive)

Certains produits le sont automatiquement  d’autre doivent subir la « Dhabihah» (abattre l’animal selon le rituel islamique)

Voici une liste des produits étant automatiquement halal :
-le lait
-le miel
-les fruits frais ou sec
-les légumes
-les poisson et fruits de mer
Notons que pour les fruits de mer et poisson la chasse est autorise car selon les paroles de Mohammed l’eau de la mer est purificatoire, ce qui rend tous fruits de mer ou poisson licite.
-les plantes non toxiques
-les fibres

Les aliments devant subir la « dhabihah »:
Les animaux tels que la vache, mouton,volaille, veau , chèvre, le canard , bœuf , lapin

Les aliments Harâm :
Animaux morts, étourdis, non abattus selon le rite musulman
Porc et sanglier
Chien, serpent et singe
Animaux carnivores ayant des griffes et des crocs
Oiseaux munis de serres (aigle, vautour)
Animaux jugés répugnants (vers poux, …)
Animaux vivant aussi bien dans l’eau que sur terre
Mulet, âne, cheval
Animaux aquatiques venimeux et dangereux
Additifs alimentaires obtenus par les aliments proscrits (gélatine)
Plante toxique et venimeuse
Animaux tués sous l’invocation d’un autre dieu
Alcool
La « dhabiah » ou l’abattage selon le rite musulman
L’animal doit être vivant, conscient et non étourdi.
Il doit être tenu au sol avec la tête orienté vers la Mecque
L’abatage de l’animal consiste à vider celui-ci de son sang.
A l’aide d’un couteau bien aiguisé, le sacrificateur fait une incision rapide et profonde.
Celle-ci a pour but de couper la trachée, l’œsophage ainsi que les artères et veines principales dans le cou de l’animal afin que celui-ci puisse se vider de son sang rapidement en souffrant le moins possible.
Cette manière de faire sert à vider l’animal de son sang assez efficacement et rend donc la viande plus hygiénique.
Par respect pour l’animal, la lame servant à l’égorger ne doit pas lui être montrée, ce qui pourrait lui provoquer un état de stress.
Pour que la viande soit halal, le sacrifie ne peut se faire que par un musulman.
Avant d’égorger chaque animal, les paroles
« Bismillah Rahim» (au nom d’Allah) ou « Allah Akbar « (dieu est grand)